Les étapes clés pour un sourcing fournisseur réussi

par | Sourcing | 0 commentaires

Le choix de vos fournisseurs impacte directement votre activité et votre chiffre d’affaires : ne le prenez pas à la légère ! Réaliser votre sélection avec méthode et rigueur vous évitera bien des mauvaises surprises. L’objectif est de s’entourer de partenaires de qualité et de les conserver sur la durée afin d’éviter de trouver des fournisseurs dans la précipitation, ce qui s’avère rarement être une bonne idée. Pour trouver les meilleurs fournisseurs, le sourcing s’impose comme une excellente solution. En plus des traditionnels critères QCD (Qualité, Coût, Délai), il est important de tenir compte des dimensions co-développement et innovation. Dans cet article, ISP Group vous livre quelques précieux conseils pour un sourcing fournisseur réussi.

Étape 1 : Définir et prioriser les critères de choix

La première étape de votre sourcing fournisseur consiste à déterminer les critères sur lesquels se fonderont vos futurs choix et à les classer par ordre d’importance. Entre le prix, l’innovation du produit, la qualité ou la pérennité de la relation client-fournisseur, qu’est-ce qui est le plus important pour vous ? Pour vous aider à prioriser vos critères de choix, commencez par lister de façon exhaustive tous les éléments qui entrent en ligne de compte :

  • l’étendue de la gamme de produits proposés pour couvrir un maximum de besoins,
  • la qualité des produits,
  • le service après-vente,
  • la réactivité en cas de problème,
  • la capacité à répondre à une commande exceptionnelle,
  • la localisation géographique…

Ensuite, vous pouvez vous atteler à la rédaction d’une RFI (Request For Information) qui reprend l’ensemble des critères de choix préalablement définis et qui vous servira à faire un premier tri parmi les potentiels partenaires.

Étape 2 : Dresser l’inventaire des fournisseurs susceptibles de répondre à vos besoins

Pour établir la liste de tous les fournisseurs avec lesquels vous pourrez potentiellement collaborer, pensez à exploiter tous les canaux existants, à savoir :

  • Les recommandations faites par des tiers. N’hésitez pas à solliciter votre réseau, personnel comme professionnel, pour obtenir des contacts. Utiliser la puissance du réseau LinkedIn est également comme une bonne opportunité pour glaner de précieuses informations sur les forces et faiblesses d’une entreprise à travers les avis d’autres clients.
  • Les associations professionnelles. Si vous êtes à la recherche de fournisseurs exerçants dans un domaine précis, vous rapprocher de ce type d’associations peut être extrêmement intéressant pour récolter des précieux contacts.
  • Le sourcing international. Rechercher de nouveaux fournisseurs par ce biais comporte de nombreux avantages : innovation technologique, disponibilité de certaines matières premières à un prix attractif, capacités de fabrication importantes…
  • Les annuaires et répertoires. Qu’ils soient gratuits ou payants, ils constituent une base qualitative et facilement accessible pour trouver de nouveaux fournisseurs sur un secteur d’activité précis.

Bien entendu, n’oubliez pas de vous rapprocher de tous les fournisseurs avec qui vous travaillez déjà !

Prêt à accélérer votre croissance et vos résultats grâce à l’externalisation ?

Étape 3 : Se renseigner sur la fiabilité des potentiels fournisseurs

Pour choisir les meilleurs fournisseurs, il est indispensable de bien vous renseigner en amont par tous les moyens à votre disposition. Menez l’enquête au sujet des partenaires envisagés et consultez les témoignages et avis de leurs clients. Ne négligez pas l’aspect “informations financières” pour éviter les mauvaises surprises. Assurez-vous que vos potentiels fournisseurs disposent d’une trésorerie suffisante et qu’ils sont solvables. Travailler avec un fournisseur qui est proche de la faillite peut s’avérer très problématique… Les fournisseurs pressentis appartiennent à des fédérations professionnelles ? Ceci est un gage de sérieux, de qualité et d’une grande implication de ces entreprises dans leur métier. Pensez également à auditer la qualité du service et de la communication de vos fournisseurs. Vous devez pouvoir compter sur eux dans n’importe quelle situation : l’honnêteté et la transparence sont de mise pour gérer au mieux un retard de livraison ou une rupture de stock. Certains fournisseurs pourront même vous proposer des rencontres ponctuelles afin d’affiner leur connaissance de vos besoins et adapter leurs offres en conséquence. Une bonne habitude à prendre est de vérifier systématiquement les certifications attribuées à vos potentiels partenaires. Vous aurez ainsi un bon aperçu de leur niveau de qualité. Les certifications ISO sont accordées par des organismes externes indépendants des entreprises. Elles offrent de nombreuses garanties en termes de sérieux, de professionnalisme dans le respect des procédures ou encore au niveau du sens du service client. Ce critère prend toute son importance si vous devez choisir entre deux fournisseurs assez similaires au niveau des prix et des techniques. Autant que possible, tournez-vous vers des fournisseurs certifiés. La norme ISO est un gage de qualité et de confiance.

Lire aussi : Pourquoi faire appel à un fournisseur ISO 9001:2015 ?

 

Étape 4 : Contrôler les homologations des fournisseurs

Si vous envisagez une collaboration sur le long terme avec un fournisseur, il est plus prudent de commencer par un test. Préférez réaliser une première commande peu impliquante, c’est à dire d’un faible montant et non urgente, pour ne prendre aucun risque. Cela vous permettra de tester la qualité des produits ainsi que celle du service apporté par l’entreprise. Lors de cette première commande, vérifiez que tout a été scrupuleusement respecté : quantité de produits, délais, prix, emballage… Contrôlez aussi la qualité de la communication et des échanges, et d’une façon plus large la qualité de tout l’écosystème qui entoure votre fournisseur : transporteur, usine de fabrication, qualification des employés… Ces quelques précautions vous permettront de minimiser les risques financiers et de vous assurer de la fiabilité technique et des capacités logistiques de votre potentiel futur partenaire. Même si elle vous donne un premier aperçu des principaux points de vigilance à respecter lors de votre sourcing fournisseur, cette liste n’est pas exhaustive. En fonction de la situation de votre entreprise et de vos propres sensibilités, d’autres éléments s’ajouteront à cette liste. Selon les cas, certaines entreprises seront plus enclines à accepter des coûts élevés s’ils sont justifiés par le nom d’une enseigne prestigieuse ou qui est particulièrement innovante. Au contraire, d’autres préféreront privilégier la sécurité et n’oseront pas s’aventurer en terrain inconnu. Pour certains, le relationnel et la proximité seront des éléments décisifs.

Ne perdez jamais de vue que la qualité des services et des produits délivrés à vos clients dépend intrinsèquement de la qualité de vos fournisseurs. La compétitivité de votre offre, la satisfaction finale de vos clients et par extension l’avenir de votre entreprise en dépendent également. En réalisant un sourcing fournisseur avec rigueur et méthode, vous assurez la pérennité de votre entreprise.